Cours de Musique à Monaco Cours de Musique à Monaco

Back

0 Les cours d'improvisation ...

Your vote is:
0.00 of 0 votes
Cours de Musique à Monaco - www.musique-monaco.fr

L'improvisation: comment débuter ?

Pour la plupart des débutants en la matière, l'improvisation contient en son sein une part de génie et de mystère. Si elle apparaît comme difficile voire inabordable pour les néophytes, souvent elle relève pourtant d'un principe simplissime: substituer une mélodie par une autre en utilisant ses propres notes, ce qui suggère bien sûr chez son apprenti des facultés d'imagination. Toute personne désireuse d'aborder l'univers de l'improvisation devra au préalable comprendre le pourquoi de son existence. Les origines de l'improvisation.

Si pour beaucoup elle semble indissociable du jazz, c'est que celui-ci en a fait sa pierre de touche. Néanmoins elle préexiste à ce style en tant que principe sempiternel de la musique. En effet, l'écriture de la musique invoque invariablement chez le compositeur des aptitudes à improviser.

L'improvisation n'est-elle pas une façon de créer en temps réelle ?

Dans l'histoire de la musique, elle apparaît par exemple en tant que pratique a part entière dans le chant grégorien, où à une première voix écrite, un chanteur superpose une seconde voix de façon improvisée. On la retrouve également dans les fantaisies des clavecinistes du XVII es ou encore chez les organistes du XIX es. Le jazz lui-même dans un premier temps ne s'est pas construit sur l'improvisation, ce que nous révèle la musique de la Nouvelle Orléans, avec des morceaux majoritairement préparés. Ce sont principalement les années trente qui verront son émergence avec de grands solistes tel Louis Armstrong.

Si aujourd'hui jazz rime avec improvisation, c'est que celle-ci s'est constituée comme mode de création principal de cette musique.

 

 

 
En quoi consiste l'improvisation ?

Pour beaucoup de néophytes en la matière, l'improvisation consiste en une forme de création ex-nihilo, où l'improvisateur serait traversé par une musique n'ayant d'autre origine que son imagination. Ce qui d'ailleurs explique l'halo mystérieux qui entoure cette pratique pour une majorité de débutants. Si cette forme de création existe et représenterait une sorte d'aboutissement, l'improvisation dans sa pratique majoritaire ne procède pas ainsi. La naissance de l'improvisation dans le jazz en constitue un bon exemple. En effet dans ses premiers temps, elle consista à paraphraser simplement une mélodie préexistante, c'est-à-dire modifier quelques notes d'un air de musique mémorisé au préalable. C'est seulement par la suite qu'elle se développa en tant que procédé d'élaboration d'une nouvelle mélodie, en gardant comme point commun avec l'air mémorisé, les accords qui l'accompagnent. Dans ces deux cas, l'improvisation ne part pas de rien, mais est soit conçue comme une variation de quelque chose qui a été appris (un air de musique) ou comme le remplacement d'une mélodie par une autre qui conserve la même origine: les accords qui l'accompagnent.

Comment est-il donc possible d'aborder l'improvisation?

Partant de ce principe, aborder l'improvisation du point de vue pédagogique ne relève pas de quelque chose de difficile ou d'insurmontable dans les premiers temps de l'apprentissage, puisque varier légèrement une mélodie que l'on a au préalable appris, constitue déjà une façon d'improviser. L'écoute de musiciens improvisateurs que l'on apprécie est également un point de départ intéressant, en apprenant par exemple des phrases musicales utilisées par nos musiciens favoris. C'est ensuite en les modifiant elle-même, que se crée le style de chacun, la « touche personnelle ».

 

Livre Blanc | Cours de Musique à Monaco - www.musique-monaco.fr

 

 
Improvisation: le solfège est-il nécessaire ?

Comme pour toute pratique musicale, la question la plus récurrente reste celle du solfège. Peut-on apprendre l'improvisation sans aborder une once de solfège ? Cette pratique nécessite-t-elle l'apprentissage de notions théoriques ? La réponse à cette question est à double-face, car comme nous venons de le voir, le simple fait de modifier un air de musique ou de se forger une mémoire de phrases musicales en écoutant des musiciens, constituent des approches ne nécessitant pas de base solfégique et théorique, l'exemple de bon nombre de jazzmen n'étant pas passé par l'apprentissage du solfège le vérifie. Cependant les musiciens talentueux de ce domaine étant restés autodidactes, ont tous en commun une imagination hors pair, un sens aigu de la mélodie de par une oreille musicale sans faille.

C'est pourquoi aborder l'improvisation à un certain niveau nécessite l'apprentissage de quelques notions afin de faciliter son approche. Pour ceux qui se sentiraient réfractaires ne serait-ce qu'au fait d'entendre parler de solfège, il faut préciser que comme dans tout apprentissage, la meilleure façon consiste à aborder au fur-et-à-mesure ces notions. Plus que tout autre matière, l'improvisation nécessite de partir de l'oreille et de l'instrumental pour expliquer ensuite les notions théoriques, plutôt que l'inverse, puisque le propre de l'improvisation est qu'elle ne provient pas d'une théorie, d'une approche intellectuelle mais bien d'un ressentiment personnel, d'un émoi suscité par la musique.

C'est pourquoi l'apprentissage de l'improvisation est nécessairement envisagé selon le rythme de chacun, et part de la personne et non d'un mode d'emploi pré-formaté. C'est dans cette progression pas-à-pas que chaque musicien apprenti peut tirer le maximum de plaisir, en apprenant à créer sa propre personnalité musicale. Dans cette aventure ouverte à qui souhaite se révéler musicalement, notre équipe pédagogique se tient à votre disposition pour tous conseils et pour vous proposer une solution adaptée afin d'assurer votre plein épanouissement personnel, but musical revendiqué de l'improvisation !

 

 

Stages & ateliers

Programmes

  • ChantChant
  • Piano Piano
  • Clavier Clavier
  • GuitareGuitare
  • Guitare Electrique Guitare électrique
  • ViolonViolon
  • Solfège Solfège