Cours de Musique à Monaco Cours de Musique à Monaco

  • 0 Comment choisir une guitare de débutant ...

    0.00 of 0 votes

    Nos conseils pour acheter une guitare de débutant Peut-être est-ce que, comme énormément de gens qui envisagent de prendre des cours de guitare, vous vous imaginez qu’il est extrêmement simple de se procurer l’instrument qu’il vous faut. Certes, il n’est pas très compliqué d’acheter une guitare, mais il est préférable de ne pas se précipiter et d’en parler avec votre futur prof qui saura vous aiguiller. Mais peut-être désirez-vous investir tout de suite pour commencer à vous familiariser avant le début des cours ? Nous allons donc vous donner quelques éléments basiques pour vous éviter de prendre une décision que vous regretteriez par la suite et vous aider à répondre à la question que se posent tous les débutants: quoi acheter comme guitare. Et nous en profiterons pour détailler les différents types de guitares et leur utilisation. Mais si vous n’avez pas le temps de lire cet article et que vous deviez n’en retenir qu’une seule chose, c’est évidemment qu’il faut prendre une guitare en fonction du style musical que l’on aime et que l’on veut apprendre à jouer. Quel est votre style de musique préféré ? Est-ce que vous vous achèteriez un vélo de course avec des roues toutes fines pour faire des balades en forêt ou en montagne ? Vous avez sûrement compris là où l’on voulait en venir. Et contrairement à ce que l’on peut parfois entendre ou lire, il est primordial de préciser que tous les types de guitares peuvent être utilisés pour s’initier : acoustique, sèche et électrique. Toute personne sensée qui veut vous aider dans votre quête de la guitare parfaite pour jouer vos premiers accords vous confirmera que le point de départ de votre réflexion, c’est effectivement de savoir quel style vous aimez et vous voulez apprendre à jouer. Et a priori, il ne devrait pas être très compliqué d’y répondre. Voici donc pour commencer les descriptions des trois grandes familles de guitare pour débuter afin de vous permettre d’avancer dans votre décision. Nous parlerons ensuite du prix, de la qualité et de la prise en main avant achat. La guitare classique Elle fait partie de la catégorie acoustique par opposition aux guitares qui doivent être reliées à un amplificateur par un câble jack. C’est une guitare légère dont le son produit par la vibration des cordes est amplifié par la caisse de résonance, sans toutefois dégager une grande puissance. On la retrouve dans le monde entier, elle est en effet au cœur de nombreux répertoires musicaux tels que le baroque et le classique, mais aussi le flamenco et les musiques sud-américaines traditionnelles que l’on retrouve en particulier au Brésil et à Cuba. Elle est considérée comme la plus simple pour les premières semaines d’apprentissage, en particulier parce qu’elle est dotée de 3 cordes aiguës en nylon et de 3 cordes graves de fabrication cuivre avec âme en nylon, ce qui rend les débuts plus confortables en limitant les douleurs aux doigts. Son manche en bois offre aussi une forme facilitant les premières prise en main, car il est large et plat ce qui laisse plus de place pour bien positionner les doigts. Côté technique, on peut jouer de cette guitare en grattant les cordes avec les ongles ou du bout des doigts, selon que l’on désire sortir un son aussi puissant que possible ou plus délicat. Avantages : Prix intéressants. Grande légèreté pour la transporter partout avec vous. Cordes souples et cases larges pour une pratique aisée. Possibilité de jouer de nombreux styles. Inconvénients : Puissance sonore limitée. Plutôt orientée vers une pratique de soliste. La plupart sont relativement fragiles. La guitare folk La guitare folk est incontestablement la plus populaire à l’heure actuelle, car elle est utilisée pour jouer tous les répertoires modernes : variété, pop, rock, blues, chanson française, country. Si vous rêvez de reprendre les grands standards de Bob Dylan, des Beatles ou des Rolling Stones avec vos amis au coin du feu, c’est elle qu’il vous faut, car elle est l’instrument d’accompagnement du chant par excellence. Elle aussi est une acoustique, pas de câble, pas d’ampli, c’est la caisse de résonance qui émet le son produit par les six cordes métalliques, dont deux fines et quatre de diamètre plus important. Son manche est plus fin et présente l’avantage de pardonner un peu plus les petites imprécisions. Il est aussi légèrement bombé ce qui va être un petit peu plus difficile à appréhender dans les premiers temps de pratique. Mais cela ne doit pas vous freiner, avec un travail régulier, vous serez vite à l’aise avec votre guitare sèche et pourrez rapidement envisager de reprendre des morceaux simples en jouant des accords. Vous aurez le choix de jouer avec un médiator, petit triangle de plastique rigide pour frotter les cordes, ou directement avec les doigts, ce que l’on appelle la technique du ‘picking’. Avantages : Tarifs abordables. Polyvalente et idéal pour accompagner le chant. Légère et facile à transporter. Inconvénients : Cordes plus rigides pouvant occasionner certaines douleurs au début. La guitare électrique Pas besoin de vous faire un dessin, vous voyez tous ce qu’est une telle guitare. Le son est capté par des micros incorporés est transmis via un câble à l’amplificateur. L’apparition de ce genre de guitare a participé à faire évoluer différents styles de musique. On la retrouve notamment dans le rock, le blues et le jazz. Mais ce type de guitare est également très présent dans la musique pop et la variété en général. Sans oublier les styles plus musclés comme le hard rock, le punk ou le métal. Les débutants pensent souvent qu’elle est plus compliquée à maîtriser et donc réservée aux guitaristes chevronnés qui vont pouvoir jouer des solos endiablés et tirer parti des nombreux effets rendus possibles par l’utilisation des fameuses pédales à effet. C’est faux, ses cordes métalliques sont plus souples que celles des acoustiques et il n’est pas du tout déconseillé de choisir une guitare électrique pour un débutant. Avantages : Cordes métalliques souples. Sonorités variées. Inconvénients : Prix plus élevé. Nécessité d’utiliser un ampli. Transport plus complexe avec l’ampli. Impossibilité de jouer en pleine nature. Les électro-acoustiques Pour être complet au sujet des types de guitares, il ne faut pas oublier de mentionner la catégorie des électro-acoustiques. Il s’agit en fait d’une guitare classique ou folk sur laquelle on a rajouté un système de micros avec un pré-amplificateur qui vont permettre de l’utiliser avec un ampli. C’est une configuration que l’on retrouve souvent lors des concerts. Quelles sont vos ambitions ? Maintenant que vous savez pour quelle famille de guitares vous allez opter, il faut vous poser la question de vos objectifs. Si vous avez juste envie de suivre des cours pour apprendre les bases afin de pouvoir jouer avec des tablatures des morceaux très faciles pour vous détendre en pratiquant une activité artistique, une guitare d’entrée de gamme vous suffira amplement, vous ne ferez pas vraiment la différence en termes de qualité sonore et vous ne vous sentirez pas limité. Par contre si vous avez décidé de travailler votre guitare une heure par jour et de prendre deux heures de cours par semaine, vous allez certainement progresser vite et vous pouvez d’ores et déjà choisir un modèle haut de gamme qui vous coûtera un peu plus cher, mais qui vous accompagnera de nombreuses années ! La prise en main Il existe une infinité de formes et tous les modèles ne sont pas équilibrés de la même façon. Il se peut en tant que débutant que vous vous sentiez très à l’aise avec l’une et pas du tout avec une autre sur laquelle vous ne parviendrez pas à trouver une position de main agréable ce qui réduira votre plaisir et ralentira votre progression. Le poids peut aussi jouer dans votre prise de décision. Il est donc fortement conseillé de pouvoir tester une guitare avant de l’acheter. Mettez-vous en position, prenez votre temps et ne vous laissez pas influencer par un look ravageur ou un prix qui vous semble exceptionnel. L’important, c’est de vous sentir bien lorsque vous l’aurez dans les mains. Où acheter sa première guitare ? Vous avez trois possibilités, dans un magasin en ville, sur internet ou sur le marché de l’occasion entre particuliers. Peu importe la solution que vous privilégiez, n’oubliez pas qu’il est préférable d’essayer avant d’acheter. Et rien ne pourra remplacer l’expertise d’un vendeur spécialisé qui connaît parfaitement ses produits et qui a l’habitude de conseiller des débutants. Les différents accessoires Afin de vous lancer dans les meilleures conditions, certains achats complémentaires peuvent être à envisager. En premier lieu, on retrouve la sangle qui est indispensable pour ceux qui veulent jouer debout et qui vous permet également de mieux caler votre instrument en position assise. Ensuite vient l’accordeur pour avoir la certitude de jouer des notes justes. Et pour finir, il y a évidemment le métronome que vous configurerez en fonction de vos besoins pour vous aider à maintenir le bon tempo. Petite astuce pour limiter les appareils, il existe des combinés accordeur / métronome qui sont très pratiques.   

  • 0 Comment bien choisir une guitare électrique pour un débutant ? ...

    0.00 of 0 votes

    Choisir sa guitare électrique pour bien démarrer Pour savoir comment choisir une guitare pour un débutant, il faut déjà se poser la question du type de musique que l’on souhaite jouer : rock, blues, etc… En outre, le choix d’un modèle électrique implique d’autres paramètres que pour une acoustique. Il en existe tellement de sortes que l’on peut se trouver démuni et un peu perdu au premier abord. De plus, l’achat d’un instrument est coûteux, ce n’est donc pas un investissement à prendre à la légère. Avant d’acheter, il vaut mieux bien se renseigner. Vous pouvez le faire sur internet, auprès de votre professeur de musique ou encore d’amis qui pratiquent la guitare de manière plus expérimentée que vous. Quels sont les critères dont il faut tenir compte ? Il y a plusieurs paramètres qui vont rentrer en ligne de compte pour choisir la guitare, notamment : Le style de musique que vous souhaitez jouer. Votre budget. Si vous êtes droitier ou gaucher. Vos préférences esthétiques. Sachez d’abord que la plupart des grandes marques, comme Gibson ou Fender proposent des modèles pour tous les styles : électrique, mais aussi folk et classique. Au niveau du budget, il vaut mieux mettre le prix. 150 euros sera un minimum pour avoir une guitare de qualité. Enfin, on conseille d’apprendre à jouer en droitier, peu importe que l’on soit gaucher ou droitier. Peut-on faire confiance aux vendeurs de guitares dans les magasins ? Lorsqu’on débute, on peut se sentir perdu. Se diriger directement avec son argent en poche dans le premier magasin de musique venu n’est peut-être pas la meilleure idée. Bien sûr, les vendeurs dans les magasins sont compétents et passionnés. Toutefois, ils ne vous connaissent pas et n’auront peut-être pas le temps de passer des heures à vous conseiller. L’achat d’une guitare est un investissement dans une passion. Vous aller jouer de très nombreuses heures avec et elle doit vous correspondre tant au niveau du style que des possibilités qu’elle vous offre. Vous avez vite envie de pratiquer et c’est normal ! Mais prenez bien le temps de lire de nombreux articles et écouter des conseils avisés, car la variété est grande. On trouve des guitares de différents bois, dont le manche est différent et puis il y a l’ampli, les micros, etc. Auprès de qui prendre conseil ? Pour choisir le bon modèle quand on débute, vous trouverez conseil auprès de : Vos connaissances qui jouent de cet instrument. Votre futur professeur de musique. Vendeurs dans les magasins. Blogs de guitaristes. Boutiques en ligne de musique. Revues spécialisées pour les guitaristes. Vous le voyez, les sources de renseignements sont nombreuses et variées. Libre à vous de les cumuler pour devenir incollable sur les diverses sortes de guitares pour décider en toute connaissance de cause. Cela vous permettra aussi de vous familiariser le plus possible avec ces instruments de musique complexe qu’est une guitare. Finalement, au moment de la choisir, vous ne serez plus si novice que cela. Vous pourrez ainsi aborder la pratique avec une bonne connaissance de votre instrument et de son vocabulaire spécifique.   

  • 0 Comment choisir son prof de chant ? ...

    0.00 of 0 votes

    Prof de chant : nos conseils pour faire le bon choix Acquérir dès le départ de bonnes habitudes est primordial lorsque l’on souhaite apprendre à chanter juste et de manière saine pour les cordes vocales. Recourir à un formateur en chant n’est donc nullement superflu quand on débute dans cette discipline. Mais étant donné la richesse de l’offre en matière de formations disponibles, il n’est pas toujours aisé de choisir son coach vocal. Les critères à prendre en compte Le rôle d’un maestro est de vous guider et de vous donner les recettes nécessaires pour améliorer votre geste vocal, de le poser et de le discipliner, afin que vous puissiez atteindre votre plein potentiel dans ce domaine. Bref, il est là pour vous aider à réaliser votre projet artistique. Pour cela, certains critères sont à prendre en compte pour bien choisir son coach vocal. Ainsi il doit : Être diplômé : Diplôme d’État (DE), Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de musique (CA), Diplôme d’une École nationale de Musique (DEM), Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant (DUMI), Agrégation, etc. Être chanteur, afin qu’il puisse transmettre son savoir à ses élèves, par l’exemple. Être musicien et donc jouer d’un instrument (piano, guitare, violon…), afin de pouvoir vous accompagner efficacement dans votre acquisition de la justesse vocale. Posséder le savoir-faire (solfège, maîtrise de la respiration, coaching scénique…) requis par la nature de votre projet artistique. Maîtriser le style musical que vous recherchez (classique, moderne, actuel amplifié, traditionnel, improvisé, etc.), afin de pouvoir vous l’enseigner correctement. Avoir le sens de la pédagogie. Sur ce dernier point, beaucoup de coachs vocaux sont certifiés dans une ou plusieurs méthodes d’enseignement de l’art vocal. Celles les plus connues étant : la Estill Voice Training, la CVT, la Technique du Chanteur Moderne (TCM), la Speach Level Singing (SLS). Derniers points et non des moindres, le niveau du cours (initiation, apprentissage, semi-professionnel, professionnel) et le tarif pratiqué par l’enseignant constituent également des critères importants. Différents types de leçons de chant En fonction des domaines maîtrisés par l’enseignant de l’art vocal que vous aurez choisi, vous pourrez accéder à un ou plusieurs des types de formations suivantes : Coaching en chant, où sont proposées des activités visant à relier le corps et la voix, et à révéler votre potentiel vocal, musical et artistique : techniques pour accroître le souffle, travail du répertoire, préparation à la scène et à l’enregistrement, gestion du stress et du trac, expression scénique, conscience corporelle, relaxation… Cours d’interprétation, se focalisant sur un style défini (classique, traditionnel, jazz, rock, rap, etc.) ou sur de l’improvisation. Leçons de chorale ou encore de chant polyphonique… Outre les formations en salle, dans un établissement de chant, vous pouvez très bien opter pour des leçons personnalisées et ainsi gérer plus librement votre emploi du temps. Parallèlement au chant, vous souhaitez aussi commencer à jouer d’un instrument musical ? En fonction de celui qu’il maîtrise et suivant vos besoins, votre coach vocal pourrait aussi très bien se transformer en prof de guitare, ou bien vous donner des cours de piano, par exemple. Après tout, il n’y a (presque) pas d’âge pour commencer à jouer d’un instrument !   

  • 0 Comment donner des cours de piano ? ...

    0.00 of 0 votes

    Didactique de la musique : quelques conseils pour organiser des séances d’apprentissage du piano Des pianistes, pédagogues confirmés, choisissent de transmettre leur art auprès des particuliers. Ils peuvent pour cela entrer en contact grâce à un site internet spécialisé dans la mise en relation des particuliers avec des professeurs de piano, mais aussi de chant ou de guitare. Comment transmettre son savoir au piano ? Une progression pédagogique doit être mise en place sur une durée déterminée, en général une année scolaire. Elle comporte des objectifs intermédiaires qui pourront être fixés pour chaque période, entrecoupées par les vacances scolaires. Enfin, l’enseignant se fixera un objectif par séance, à décliner en travaillant différents types de savoirs musicaux qu’il jugera pertinent : doigté, posture, lecture de notes, coordination main droite et main gauche, notion de théorie musicale (solfège)… Déterminer les savoirs à enseigner La progression sera envisagée à l’issue d’une première séance de test : Dialoguer avec l’élève pour déterminer son niveau et ses attentes. Proposer un exercice adapté pour affiner le projet d’enseignement. À l’issue de cette séance initiale, il conviendra d’envisager une progression annuelle jalonnée par des morceaux de difficulté croissante. Elle pourra être réajustée à tout moment en fonction des progrès effectués et des besoins spécifiques qui se présentent. Le processus d’apprentissage de la lecture musicale L’enseignant combinera différents éléments des méthodes qu’il connaît pour créer la sienne. Il pourra faire des choix qui lui sont personnels et d’autres qui lui sont inspirés par la situation. Il faut savoir s’imposer avec souplesse, c’est tout un art. Chaque pédagogue a une façon singulière d’enseigner. L’important est qu’elle soit maîtrisée, adaptée et inspirante. Les morceaux à étudier pourront soit consister en un panachage de différentes méthodes, ou au contraire suivre un ouvrage théorique familier et apprécié. Il est important de donner des indications de travail personnel claires et agréables, éventuellement consignées dans un carnet. L’âge de l’élève doit alors être pris en compte. Les conditions d’acquisition de la transmission La relation professeur-élève Les cours particuliers sont un moment de loisir très appréciés. L’ambiance est détendue et agréable, soutenue par une pédagogie qui permette de jouer d’un instrument réputé difficile. Il faut tout d’abord faire disparaître les appréhensions, puis décomposer finement les éléments. Il est important de montrer l’exemple en jouant des passages entiers aux élèves qui agissent par mimétisme. Il faut également les faire travailler en dehors du cours de piano. C’est pourquoi il est utile de montrer comment organiser ses répétitions personnelles. Le rituel de la séance La maîtrise du temps est essentielle. Il faut avoir une montre et bien anticiper le déroulement de la séance. Les exercices déboucheront chaque semaine sur le jeu musical. Ces différents moments s’enchaîneront de façon naturelle, selon une continuité logique évidente. Une séance doit être riche d’enseignements variés, avec des apports théoriques et un ou deux points d’analyse détaillée. Il vaut mieux mettre en place un déroulement type qui sera la trame de chaque séance. Ce rituel est un repère utile pour l’élève tout autant que pour l’enseignant. Il pourra bien sûr subir des variations, mais il permet de créer des automatismes propices aux progrès. Ces indications ont été rédigées à l’attention des pianistes , mais elles sont transposables pour les cours de guitare. Vous trouverez à ce sujet des indications complémentaires dans cet article. D’autre part, si vous cherchez à apprendre la guitare, voici comment trouver un prof de guitare.   

  • 0 Comment interpréter un chant ? ...

    0.00 of 0 votes

    Comment chanter avec une belle interprétation ? Le chant nous fait vibrer et transmet des émotions. Il ne s’agit pas seulement d’avoir le bon feeling. C’est un véritable travail que vous enseigne le professeur en partant des fondamentaux : la respiration, le placement de la voix, l’entraînement régulier pour acquérir une belle sonorité et maîtriser ses effets lyriques. Dans un premier temps, on apprend à imiter, à écouter différentes interprétations d’un même morceau. L’interprétation est ce qui rend un air à nul autre pareil. Il ne s’agit pas seulement de transmettre des notes, mais de les faire vivre avec un agencement technique unique (timbre, justesse, tempo, accentuation…).     Les prédispositions Certains semblent avoir des facultés naturelles, alors qu’ils ont surtout imité et appris de leur entourage, parfois dès leur naissance. Ils ont parfois tout simplement l’habitude d’une manière de s’exprimer tout à fait personnelle, magique et vibrante. En effet, ils sont dans de bonnes dispositions. L’art vocal est une passion, il faut savoir donner, se mettre en situation de déployer son art devant un auditoire. Il est possible de faire appel à des émotions réellement vécues, au moyen du souvenir, pour se plonger dans un rôle de composition et réussir à les véhiculer en les revivant. Cette approche psychologique nécessite un travail proche de celui de l’acteur.     Un chant adressé On commence à interpréter un morceau dès lors que l’on sent qu’il est adressé à un auditoire, qu’il soit réel ou imaginaire. Il faut toujours se mettre en situation généreuse de donner aux autres. C’est le moment de s’exprimer en toute liberté, pour véhiculer les notes de toute son âme. Cette vibration intérieure pleine de vie peut être sincère ; elle n’en reste pas moins le fruit d’un entraînement de la part du chanteur qui a dû mettre en place sa chanson.Une attitude altruiste ne suffit pas, il faut aussi fournir un effort qui consiste dans un premier temps à maîtriser ses effets, comme le vibrato. Dans un second temps, il faut apprendre à contrôler ces mêmes effets quand on chante. Il s’agit de les déployer au bon endroit et au bon moment. On peut certes donner l’impression qu’on est envahi par un feu sacré qui nous donne une énergie hors du commun. En réalité, les effets restent contrôlés. Le naturel est paradoxalement le fruit d’un artifice très travaillé. L’interprétation est-elle une question de niveau ? Un débutant peut réussir à la perfection des exercices de base, niveau débutant. Ou tout simplement fredonner une chanson simple de façon remarquable. Il est possible de maîtriser son chant dès les premiers cours. Chaque exercice peut être réalisé de façon réellement artistique et musicale. Nul besoin d’attendre d’être un virtuose pour s’autoriser à profiter pleinement des vertus de l’art lyrique !     Les jazzmen improvisaient des airs de blues magnifiques avec trois notes, mais ils réussissaient à transmettre un rythme syncopé d’une grande précision. Alors même que leur jeu paraissait tout à fait naturel, avec ses fêlures et sa note bleue, était le fruit d’une discipline quotidienne. Certains ont appris tout seuls des chansons qu’ils restituent avec justesse, en écoutant et en reproduisant dans un premier temps. Le talent vient souvent de l’écoute musicale. C’est pourquoi nous recommandons d’écouter beaucoup de musique, celle que vous voulez. Il faut écouter et imiter les autres avant de trouver sa voix propre. Il s’agit la plupart du temps non pas d’une invention personnelle, mais d’un savant mélange entre des influences diverses. Si vous vous sentez en difficulté, cliquez sur cet article.   

  • 0 Comment bien jouer durant une leçon de piano ...

    0.00 of 0 votes

    Bien préparer ses cours de piano Vous avez toujours rêvé de vous asseoir sur le tabouret et de laisser vos doigts filer sur les touches pour jouer les mélodies de vos compositeurs favoris ? Vous aimeriez un jour pouvoir composer vos propres chansons en les travaillant sur votre clavier ? Droit ou à queue, il fascine de nombreux amateurs de musique et les pianistes jouissent d’une sorte d’aura liée sans doute à la beauté de la gestuelle, mais aussi à la diversité de sons et à la difficulté technique qu’il propose. De l’avis de nombreux musiciens, c’est en effet l’un des plus complexes à maîtriser, seule une pratique régulière durant des années permet d’accéder à la dextérité nécessaire pour jouer des deux mains. Sans oublier l’apprentissage du solfège pour être capable de lire une partition avec deux clés (sol et fa). Ainsi, quelle que soit la méthode pour apprendre le piano qu’applique votre prof, il est primordial d’aborder les leçons avec la plus grande motivation. L’importance de la concentration Que vous preniez des cours pour le plaisir de pratiquer votre instrument favori, pour être capable de publier des vidéos en ligne à partager avec vos amis sur les réseaux sociaux ou pour préparer une audition et devenir pianiste, autant que cela soit efficace et pour cela il est impératif de se préparer convenablement. La meilleure façon d’être réceptif dès le début de la leçon, c’est de prendre quelques minutes pour faire le vide avant de débuter. On pourrait comparer cela à un match de tennis. Les grands musiciens, à l’instar des grands sportifs, apprennent à gérer leurs émotions et leur concentration pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Pourquoi ne pas s’en inspirer ? Il suffit de s’organiser pour disposer de quelques minutes avant le leçons durant lesquelles chacun pourra mettre en place une petite routine. Une fois son smartphone éteint, on peut par exemple effectuer des exercices de respiration pour se détendre ou lire quelques pages d’un livre pour couper avec sa journée de travail et penser à autre chose qu’aux petits problèmes de la vie. Cela constitue également une très bonne transition vers l’échauffement par lequel tout cours de piano doit commencer. Pourquoi l’échauffement est indispensable On est parfois tenté de s’en passer… Mais l’échauffement doit pourtant faire partie intégrante de votre pratique musicale. L’objectif est de préparer les doigts en douceur, les poignets et l’ensemble du haut du corps à la séance. Cela permet d’entretenir, voire d’augmenter, la souplesse et l’agilité dont vous aurez évidemment besoin pour faire du piano. et sortir des notes parfaites. Il faut aussi le voir comme un allier pour limiter le risque de blessure puisqu’il n’est pas rare de voir apparaître une tendinite à un doigt ce qui va nécessiter du repos et ralentir l’apprentissage. L’entraînement à la maison La plupart des professeurs vont vous donner des exercices à réaliser entre deux leçons. Afin que vous ne ressentiez pas une pression trop forte qui pourrait avoir un impact négatif sur votre capacité à progresser, il est intéressant d’en discuter avec votre enseignant afin d’ajuster la dose de travail à votre motivation et à vos possibilités. Mais sachez que tout le monde est d’accord sur un point, le travail régulier, même si vous ne pouvez faire qu’une petite demi-heure tous les deux jours pour répéter u morceau, est l’une des clés de la réussite pour jouer du piano.   

  • 0 Comment retrouver un accord de guitare sans tablature ? ...

    0.00 of 0 votes

    Reconnaître les accords et les arpèges à l’oreille Jouer un morceau de guitare lorsque l’on a la tablature sous les yeux est plutôt facile, même pour un débutant, selon la difficulté du morceau bien sûr. En revanche, réussir à jouer une chanson simplement après l’avoir écoutée est un exercice qui nécessite une bonne oreille et quelques connaissances techniques, le rendant un peu plus complexe. Pour ceux qui débutent en musique, ne vous formalisez pas si vous ne reconnaissez pas immédiatement un fa majeur 7 (FM7), un mi (E) ou bien un sol de septième (G7). Il faut du temps à votre oreille pour qu’elle s’habitue aux différentes sonorités. Acquérir une bonne oreille ne s’improvise pas, à moins de naître avec l’oreille absolue, ce qui est plutôt rare. Cela se travaille, comme toute connaissance pratique ou théorique. Entraîner son oreille à reconnaître les accords Si vous débutez ou que vous prenez des cours depuis peu, commencez par écouter un morceau de guitare simple, utilisant des accords et une gamme basiques. Entraînez-vous à reproduire ce que vous entendez sur les cordes. Si vous ne trouvez pas une note, regardez la tablature et jouez-la plusieurs fois de suite pour être sûr de bien l’enregistrer. Poursuivez l’exercice. Quand vous aurez atteint un certain niveau, passez à l’écoute de morceaux simples, mêlant cette fois-ci, plusieurs instruments (basse, batterie, clavier, etc.), et procédez de la même manière. Au fur et à mesure, vous vous rendrez compte que votre oreille se sera familiarisée avec certains sons, que vous identifierez beaucoup plus facilement ! Retrouver les accords de morceaux complexes Progresser va généralement de pair avec l’envie d’élargir son répertoire musical, et c’est bien normal. Si vous ne trouvez pas d’arrangements qui vous conviennent pour le morceau choisi, le mieux est de créer le vôtre. Il faut donc que vous vous appropriiez le rythme, puis la mélodie. Pour reconnaître facilement les accords, entraînez-vous à la reconnaissance harmonique. Il existe 5 principales familles : majeur, mineur, suspendu, puissance et de 7e. Exercez-vous à reconnaître le type d’accord joué avant d’essayer de l’identifier avec précision. Entraînez-vous ensuite à les jouer. Attention, avant de passer cette étape, assurez-vous de bien maîtriser les positions de chaque accord avec vos doigts. N’hésitez pas à fragmenter le morceau en plusieurs parties et à vous concentrer sur chacune des parties. Apprendre à former les accords tout seul Le savez-vous ? Il existe plus de 100 notes possibles à la guitare ! Il n’est pas toujours évident de tout retenir, en particulier lorsque l’on n’a que peu d’expérience. Aujourd’hui, le premier réflexe pour trouver un accord est de le chercher sur internet. Or, force est de constater que les sources ont souvent des avis divergents sur la manière de les former. Pour former le « Fa » vous trouverez au moins 4 manières différentes de le faire. Néanmoins, il existe une méthode pour trouver chaque note, et former facilement ses accords sur le manche de la guitare en étant sûr de ne pas se tromper. Par exemple, en pinçant la 2e corde (la corde de si) sur la 3e frette, vous formez un do. Pour trouver toutes les autres notes de la gamme, il suffit de pincer cette même corde toutes les 2 frettes, sauf entre le mi et le fa et entre le si et le dos (1 frette). Lorsque vous jouez un accord, il suffit donc de procéder de la même manière pour trouver les autres. Et pour jouer les altérations (bémols et dièses), il suffit de rajouter une frette pour les dièses et d’en enlever une pour les bémols !   

  • 0 Accords de guitare : comment les trouver facilement ? ...

    0.00 of 0 votes

    Quelles sources pour vos accords de guitare ? Du plus simple au plus ardu, les accords et les gammes sont la base pour tout guitariste. Ils vont vous permettre de composer des mélodies ou de reproduire un morceau de votre idole. Pour cela, il faut maîtriser le solfège, la tonalité et les notes en mineur et en majeur. Ce jargon peut paraître barbare à un débutant, mais, avec la pratique, vous allez vite comprendre. Pour trouver des accords de guitare qui vont bien ensemble, vous avez de nombreuses solutions à votre disposition. Vous pouvez utiliser tous les supports à votre disposition pour en apprendre un maximum. Il s’agit de vos connaissances, professeurs de musique, amis guitaristes, cours sur internet, livres et magazines par exemple. Avec tous ces supports, la moindre note ou gamme n’aura plus de secret pour vous. Quels sont les outils à votre disposition ? Comme vu en introduction de cet article, voici comment retrouver un accord de guitare : Demandez à votre professeur. Sollicitez vos amis guitaristes. Trouvez des vidéos sur internet. Lisez les revues, magazines et livres spécialisés. Utilisez les moteurs de recherche. Renseignez-vous sur des forums musicaux. Lisez des blogs ou sites en ligne. Comment utiliser tous ces outils ? Il vous faut répéter de nombreuses fois pour maîtriser un accord. Si vous cherchez par exemple comment faire le sol majeur sur internet, vous trouverez en première page toute une gamme d’exemples en photos, dessins de manche ou vidéos. Il vous suffit de taper ces mots clé dans la barre de recherche de votre navigateur internet. Les outils sont multiples comme vu précédemment. Pour les exploiter au mieux, observez ce qui vous convient comme méthode. Certains préfèrent apprendre avec des tutoriels en vidéo. D’autres préfèrent voir un dessin pour s’approprier les accords et les réaliser. Dans le cas des vidéos, n’hésitez pas à mettre sur pause et à revenir en arrière. Vous serez ainsi sûr de faire les bons mouvements. Comment maîtriser parfaitement son instrument ? Il vous faudra plus ou moins de temps selon la difficulté des accords. Le temps que cela prend dépend aussi de votre niveau et de l’assiduité. Ne mettez pas de suite la barre trop haut si vous débutez. Commencez par des choses simples puis augmentez graduellement la difficulté. En effet, si vous optez pour quelque chose de compliqué d’emblée et que vous n’y arrivez pas, cela pourrait vous dégoûter de jouer. Recherchez des conseils et tutoriels en fonction de votre niveau. Le placement des doigts n’est pas chose facile au départ donc, progressez à votre rythme. Dernier conseil N’hésitez pas à vous filmer pour visualiser vos propres défauts. En visionnant vos vidéos, vous verrez ce qu’il vous faut corriger. Vous pourrez aussi les montrer à d’autres guitaristes, à votre professeur ou à des passionnés sur un forum. Toutes ces personnes vous donneront des conseils pour corriger une posture. Ainsi, vous parviendrez plus facilement à réaliser les accords et ce sera plus ludique et interactif pour vous. En effet, la guitare est une passion communicative, donc autant la partager plutôt que de rester seul dans votre coin. Comme on dit, l’union fait la force !   

  • 0 Comment trouver un prof de chant ? ...

    0.00 of 0 votes

    Différentes méthodes pour trouver un professeur de chant Et si on commençait par une petite devinette… Il s’agit d’une activité qui va vous permettre d’évacuer vos tensions, de faire le plein d’énergie, de vous muscler tout en douceur et de travailler votre souffle. Le yoga ? Et non, il s’agit bien sûr du chant qui est depuis longtemps reconnu pour ses nombreuses vertus. Et ce sont des scientifiques qui le disent. En effet, de nombreuses études ont prouvé qu’une pratique régulière participait grandement à l’amélioration du bien-être aussi bien physique que mental. Vous avez donc décidé de prendre des cours de musique et vous êtes à la recherche d’un prof de chant qui saura vous mettre dans les meilleures dispositions pour libérer votre voix et vous enseigner l’art de la justesse ? Voici nos conseils pour trouver un enseignant qui répondra à vos attentes. Définissez vos objectifs Opter pour un cours personnalisé, ce n’est évidemment pas que pour le travail de la justesse, en fonction de son niveau, l’élève peut aussi vouloir améliorer sa respiration et sa technique vocale en général, faire progresser la puissance de sa voix, aborder un nouveau répertoire… Certains enseignants seront plus à l’aise pour inculquer les bases à un débutant tandis que d’autres professeurs, qui portent souvent l’étiquette de coach vocal, sont spécialisés dans la formation au chant lyrique et ne donnent pas de cours à des néophytes. C’est pourquoi, lorsque vous allez réfléchir à comment choisir un prof et entamer la discussion avec un enseignant potentiel, il est primordial que vous sachiez lui expliquer clairement quelles sont vos motivations et quels objectifs vous souhaitez qu’il vous aide à atteindre. Il devra également vous éclairer sur sa méthode d’apprentissage et le type d’exercices qu’il préconise. Comment rechercher un professeur ? A moins que vous n’ayez un très bon ami dont le métier est de donner des cours, vous allez devoir entreprendre une recherche pour trouver un professionnel qui s’adaptera à vos envies ainsi qu’à vos possibilités en matière d’emploi du temps. N’oubliez pas qu’un chanteur avec une très belle voix n’est pas forcément un bon prof. Le bouche-à-oreille Ce peut être une bonne option, il est en effet toujours rassurant d’avoir affaire à quelqu’un qui nous est recommandé par une connaissance. Mais ce n’est pas un gage absolu de réussite pour autant, la relation entre un élève et son prof est unique. Et vous n’avez peut-être pas les mêmes attentes que la personne qui vous donnent les coordonnées de son prof de musique, alors restez vigilant(e) et ne vous laissez pas influencer trop rapidement. Les petites annonces Vous en trouverez peut-être sur la porte de votre boulangerie ou sur le web. Difficile de dire si c’est une bonne stratégie ou pas pour apprendre à chanter. Vous pouvez tomber aussi bien sur un vrai professionnel qui vous proposera un apprentissage des plus sérieux que sur un amateur qui dispose de très peu d’expérience. Si votre interlocuteur est trop enthousiaste et vous garantit que vous allez pousser la chansonnette comme Pavarotti ou comme Liane Foly en quelques semaines, fuyez ! Les écoles de musique Si au bout du compte c’est vous qui allez gérer votre relation directement avec le prof, les écoles de musique présentent l’avantage de vous garantir que les références de tel ou tel intervenant ont été vérifiées. De plus, vous pourrez généralement consulter les avis des autres élèves. Enfin, vous avez la sécurité de pouvoir changer de prof si le courant ne passe pas ou si vous n’appréciez pas les techniques qu’il emploie pour travailler votre voix.   

  • 0 Comment trouver un bon professeur de guitare ? ...

    0.00 of 0 votes

    Dénicher son professeur de guitare Vous souhaitez commencer à apprendre la guitare ? Vous cherchez un professeur pour vos enfants ? Vous venez d’emménager dans une nouvelle ville et vous souhaiteriez continuer vos leçons de musique, mais vous ne savez pas vraiment vers qui vous tourner ? Quels que soient votre âge, votre niveau ou bien les raisons qui vous poussent à prendre des cours de musique, bien choisir son professeur est indispensable. Il n’est pas rare en effet que certains apprentis guitaristes perdent le goût de la musique suite à une mauvaise expérience avec un enseignant, ou bien au contraire, redoublent de motivation et de progrès grâce à leur prof. Trouver un professeuresseur de guitare Trouver un bon enseignant dispensant des cours de qualités n’est pas si évident, surtout lorsque l’on est étranger au monde musical et/ou local. Généralement, les meilleurs moyens de trouver des professeurs particuliers sont le bouche-à-oreille et les petites annonces. Cependant, rien ne pourra garantir que ses tarifs seront cohérents avec votre budget, que vos disponibilités lui conviennent et votre sa méthode d’apprentissage vous corresponde. L’importance d’un professionnel compétent Recevoir un enseignement de qualité surtout lorsque l’on débute est indispensable à l’acquisition de bases solides. Être encadré par quelqu’un faisant preuve de pédagogie dans sa ligne de conduite doit être un premier critère de sélection. En effet, la qualité d’un bon enseignement ne s’évalue pas sur ses performances musicales, mais sur sa capacité à transmettre son savoir-faire et à comprendre les problèmes que peuvent rencontrer ses élèves pour les aider à les résoudre. Bien sûr il va de soi qu’une pratique régulière est indispensable pour progresser et ne dépend que de vous. Les jeunes enfants sont particulièrement sensibles et doivent avoir à faire à quelqu’un avec qui ils se sentent libres d’échanger et communiquer sans honte ou retenue. C’est à l’enseignant à mettre son élève à l’aise et à le guider au fil des leçons. Bien sûr, il doit également savoir faire preuve de fermeté quand il le faut. Pour les adultes souhaitant débuter ou continuer à prendre des cours de guitare, sachez que les bons instructeurs seront à votre écoute quelque soi votre âge, car un vrai professionnel est avant tout un passionné par son travail.   

Programmes

  • Piano
  • Clavier
  • Guitare
  • Guitare ElectriqueGuitare électrique
  • Solfège
Valérie Marot insolvable - valmarot@hotmail.com - 2 cours impayés
RESTER INFORME :

🎁 Parrainez vos amis et recevez des cours gratuits ...
Cours Piano Monaco  ▷ Cours Guitare Monaco  ▷ Cours Guitare Electrique Monaco  ▷ Cours Clavier Electronique Monaco  ▷ Cours Solfège Monaco  ▷ Contrebasse en ligne  ▷ Saxophone en ligne  ▷ Harmonica en ligne  ▷ Accordéon en ligne  ▷ Orgue en ligne  ▷ Batterie en ligne  ▷ Chant en ligne  ▷ Théorie & Solfège en ligne  ▷ Violon en ligne  ▷ Piano & Clavier en ligne  ▷ Guitare en ligne  ▷ Guitare Electrique en ligne  ▷ Ukulélé en ligne  ▷ Guitare Basse en ligne 

Bookmark and Share
Conditions généralesPolitique de confidentialitéContactez-nous • 💰Financer nos écoles
© Copyright 2021 Ecoles Privées de Musique. Tous droits réservés.
Pour toute question : ☎ +33 (0)6 32 20 31 23